cinema Monsempron

Les évènements du cinéma Liberty à Monsempron-Libos

CINE-RENCONTRE

JEUDI 29/2 > 20H15

Ciné-rencontre autour du film "La ferme des Bertrand" de Gilles Perret

50 ans dans la vie d’une ferme… Haute Savoie, 1972 : la ferme des Bertrand, exploitation laitière d’une centaine de bêtes tenue par trois frères célibataires, est filmée pour la première fois. En voisin, le réalisateur Gilles Perret leur consacre en 1997 son premier film, alors que les trois agriculteurs sont en train de transmettre la ferme à leur neveu Patrick et sa femme Hélène. Aujourd’hui, 25 ans plus tard, le réalisateur-voisin reprend la caméra pour accompagner Hélène qui, à son tour, va passer la main. A travers la parole et les gestes des personnes qui se sont succédé, le film dévoile des parcours de vie bouleversants où travail et transmission occupent une place centrale : une histoire à la fois intime, sociale et économique de notre monde paysan.

Echanges après le film sur la thématique de la transmission avec Marina Lugnot (Nous voulons des paysans 47) et Bernard Péré (Association terres de lien).

SEMAINE ITALIENNE #6 du 6 au 8/3/2024

VEN 8/3 > 19h et 21h

SOIREE DOUBLE PROGRAMME semaine italienne #6

19h: PRIMADONNA (vost) et 21h: IL RESTE ENCORE DEMAIN (vost)

15€ les 2 films + la demi pizza + un cocktail / Film seul tarif habituel

Réservation obligatoire

PRIMADONNA (vost) 1h40

Sicile, 1965. Lia a grandi dans un village rural. Elle est belle, têtue et sait ce qu'elle veut. Lorenzo, fils d'un patron local, tente de la séduire. Lorsqu'elle le rejette, fou de rage, il décide de la prendre de force. Au lieu d'accepter un mariage forcé, Lia le traîne au tribunal. Cet acte va pulvériser les habitudes sociales de son époque et va ouvrir la voie au combat pour les droits des femmes.

IL RESTE ENCORE DEMAIN (2h00)

Mariée à Ivano, Delia, mère de trois enfants, vit à Rome dans la seconde moitié des années 40. La ville est alors partagée entre l’espoir né de la Libération et les difficultés matérielles engendrées par la guerre qui vient à peine de s’achever. Face à son mari autoritaire et violent, Delia ne trouve du réconfort qu’auprès de son amie Marisa avec qui elle partage des moments de légèreté et des confidences intimes. Leur routine morose prend fin au printemps, lorsque toute la famille en émoi s’apprête à célébrer les fiançailles imminentes de leur fille aînée, Marcella. Mais l’arrivée d’une lettre mystérieuse va tout bouleverser et pousser Delia à trouver le courage d’imaginer un avenir meilleur, et pas seulement pour elle-même.

Les autres films de la semaine italienne:

IL BOEMO (vost) 2h20  Jeudi 7/3 > 20h30

1764. Dans une Venise libertine, le musicien et compositeur Josef Myslivecek, surnommé « Il Boemo », ne parvient pas à percer malgré son talent. Sa liaison avec une femme de la cour lui permet d’accéder à son rêve et de composer un opéra. Dès lors sa renommée grandit, mais jusqu’où ira-t-il ? La vie, l’œuvre et les frasques d’un compositeur de génie oublié que le jeune Mozart admirait.

SECONDE JEUNESSE (vost) 1h30  Mercredi 6/3 > 20h30

Astolfo, professeur à la retraite, doit quitter son appartement romain, expulsé par la propriétaire. Désargenté, il décide de retourner au village de ses ancêtres, pour habiter le palais familial en ruine, vestige d'un patrimoine que chacun tente d'accaparer. Il se lie d’amitié avec le marginal qui squatte depuis des années la demeure, mais aussi avec un cuisinier retraité et un jeune sans emploi. Mais surtout, il rencontre Stefania, une femme de son âge, timide, douce et généreuse. Encouragé par ses amis, Astolfo fait un pas courageux et apprend avec joie qu’il n’est jamais trop tard pour tomber amoureux.

UNIPOP de ville en ville 11/3

LUNDI 11/3 > 18H30

Conférence + film

18h30 : Conférence « Une brève histoire de l’identité bretonne », par Joël Cornette suivie de la projection du film

« Aujourd’hui c’est un honneur d’être breton ». Voilà ce que proclame Jean Rohou dans un livre au titre très parlant : Fils de ploucs, paru en 2005. Dans ce livre, l’auteur explique, notamment, que « jusqu’aux environs de 1970 nous étions un anti modèle pour tout le monde ».  C’est là peut-être, en très peu de mots, une des clés du paradoxe breton, un paradoxe qui a pris la forme d’un formidable et récent renversement d’image : de la honte, ou de la « plouquerie », à la fierté… Comment expliquer et comprendre ce renversement d’image ? C’est la réponse à cette question qui sera au centre de cette brève, et très chahutée, histoire de l’identité bretonne.

Ancien élève de l’École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé d’histoire, professeur émérite à l’université Paris 8-Vincennes, Joël Cornette est l’auteur de nombreux ouvrages sur la France d’Ancien Régime et a édité aux éditions Belin les 13 volumes de la série Histoire de France. Il a consacré plusieurs ouvrages à l’histoire de la Bretagne, pami lesquels une Histoire illustrée de la Bretagne et des Bretons (Seuil, 2015), Anne de Bretagne (Gallimard, 2021) et Une brève histoire de l’identité bretonne. De Himilcon à nos jours (Tallandier, 2023). Joël Cornette a reçu le grand prix d’histoire de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre.

20h15 :  Projection du film QUE LE FETE COMMENCE

De Bertrand Tavernier. 1975. France. 2h. Avec Philippe Noiret, Jean Rochefort

À la mort de Louis XIV, Philippe d’Orléans assure la régence du royaume de France en Bretagne. Après des années de contraintes et d’hypocrisie bigote, place au règne du libertinage et de la débauche …

Une fresque historique incarnée par de prodigieux comédiens dans une atmosphère insouciante de luxure et d’intrigues politiques.

 

CINE-RENCONTRE

JEUDI 14/3 > 20H15

Ciné-rencontres et échanges après le film avec des intervenants du SMAVLOT 47 et du Conservatoire des espaces naturels 47

LA RIVIERE (1h44), le nouveau film de Dominique Marchais (Le temps des grâces, La ligne de partage des eaux, Nul homme n'est une île) nous entraine entre  Pyrénées et Atlantique où coulent des rivières puissantes qu’on appelle les gaves. Les champs de maïs les assoiffent, les barrages bloquent la circulation du saumon. L’activité humaine bouleverse le cycle de l’eau et la biodiversité de la rivière. Des hommes et des femmes tendent leur regard curieux et amoureux vers ce monde fascinant fait de beauté et de désastre.

Après le film, on discute autour de la gestion de l'eau et des particularités locales.

UNIPOP DE VILLE EN VILLE

La saison 3 de l'UNIPOP de ville en ville est de retour au Liberty!

Petite rappel: L'Unipop de ville en ville est une déclinaison locale de l'UNIPOP du cinéma Jean Eustache de Pessac. Moyennant une cotisation annuelle de 10€ par personne (puis le tarif réduit de 6 ou 5€ pour le film), vous pouvez bénéficier de 10 à 15 rendez-vous diffusés en direct des salles du cinéma Jean Eustache: cinéma, histoire, littérature, peinture, politique...

Les soirées débutent à 18h30 et se déroulent toujours en deux parties. Lorsque le film diffusé est une avant-première, la projection est à 18h30 et la rencontre se fait dans la foulée. Lorsque le film n'est pas une avant-première, la rencontre/conférence se fait à 18h30 et le film est diffusé en suivant.

Télécharger le programme complet de la saison 2023-2024 de l'UNIPOP de ville en ville.

Actualité Cinéma

Événements

Actu ciné, avant première, évènements, découvrez toute l'actualité du cinéma Liberty.

Le cinéma

Le cinéma

Votre cinéma Liberty, les salles, l'équipement, infos...

Les tarifs du cinéma

Contact

Contactez votre cinéma Liberty, formulaire de contact, plan d'accès...


Association ciné liberty, Rue de la Fraternité, 47500 Monsempron-Libos | Mentions légales | ConfidentialitéContact | Tel : 05 53 71 59 20
Cinéma classé art et essai, labélisé jeune public, patrimoine et répertoire, recherche et découverte